Bienvenue !

Bienvenue sur "Kutsushita 10" (ou Chaussette 2010-2012).

Ce blog, ou archive, fait partie d'un réseau de blogs de voyage écrits par votre Seigneurie, Moua, j'ai nommé Vivi, passionnée par l'Asie et l'écriture. J'ai séparé mes voyages par années, autrement les blogs étaient trop longs et c'était fastidieux de s'y retrouver. Comme son nom l'indique, vous ne trouverez ici que mon cinquième voyage au Japon (ainsi que premier en Corée et à Taiwan), de juillet à novembre 2010, mon voyage de 2011 en Chine (avec quelques jours au Japon à la fin), et mon retour au Japon en 2012. Pour les autres, voyez les liens.

La page d'accueil et blog en cours, dont les posts sont archivés sur un nouveau blog à chaque nouvelle année, est :
http://ebikutsushita.blogspot.com/

Aide à la navigation : les posts sont classés du plus vieux au plus récent sur tous les blogs.

vendredi 28 mai 2010

Bienvenue !



2010, c'est l'année où un rêve se réalise et en fait naître d'autres. C'est l'année où j'ai finalement suffisamment d'argent pour tenter de partir à l'autre bout du monde pour plus d'un mois, contrairement aux années précédentes.

Où, quoi, quand, comment ?

Pendant plus de 6 mois, j'ai décidé de découvrir mon pays favori, le Japon, bien plus en profondeur qu'avant. En été 2007, alors que j'avais 19 ans, j'avais intégré une école de langue à Tokyo pendant 5 semaines et en automne de la même année, avec une correspondante française, j'avais passé deux semaines dans ce pays, ayant un aperçu de Kyoto et Osaka en plus de retourner à Tokyo. En hiver 2008, j'ai renouvelé les 5 semaines dans la capitale et l'année suivante, en été, j'ai emmené avec moi une amie avec qui je suis descendue jusqu'à l'île de Miyakojima. Peu après cela, j'ai commencé à planifier mon voyage pour l'année d'après. J'ai eu envie de faire plus et surtout, de rester plus longtemps dans ce pays qui me fascine. Mon problème n'était pas l'argent ; ayant un travail fixe, même s'il n'était pas très brillant, j'aurais les économies nécessaires en moins d'un an en comptant ce que j'avais déjà mis de côté depuis un moment. Non, mon ennui principal, c'était justement mon travail ! La condition que je me suis fixée pour ce voyage, c'était d'avoir la certitude de pouvoir re-remplir mon compte en banque à mon retour et donc, de garder mon job.

C'était relativement facile mais aussi long et stressant. J'ai dû assurer que je reviendrais, pour qu'ils ne gardent pas ma place pour rien. En février 2010 j'ai reçu la lettre officielle d'accord de mon congé sabbatique, du 29 juin au 17 janvier. J'ai pu acheter mon billet d'avion.

Visa

Hé oui, 6 mois au Japon sans visa ? Possible, pas envisageable. J'explique :

Les européens ont droit à 90 jours sans visa sur le territoire japonais, après quoi ils doivent partir. 90 jours et pas un de plus, ou ils se voient interdits d'entrée dans le pays pendant 30 ans. Les Suisses ont, s'ils en font la demande, droit à 180 jours. Mais moi, 180 jours ça ne joue pas, je ne veux pas rentrer pour Noël ! Ma solution ? Quitter le Japon et y revenir. Il y a quelques années, les touristes faisaient cela, ils partaient un week-end en Corée et revenaient. Maintenant, ça ne marche plus. Pour mettre toutes les chances de mon côté et éviter qu'on me pose trop de questions, je quitte le Japon pendant plus d'un mois et ce, avant la fin de mon autorisation initiale de 90 jours.



Vous pouvez retrouver les articles concernant mes voyages précédents en cliquant sur mon lien "archive".

Tout est prêt. Il ne me reste plus qu'à embarquer le 29 juin 2010 pour mon cinquième voyage, durant lequel je vais découvrir le Japon du Nord au Sud au lieu de me contenter des classiques "Tokyo-Kyoto-Osaka", avec une pause Taiwanaise et Coréenne au milieu.

A vous donc, il ne vous reste plus qu'à attendre le 30 juin pour commencer à revenir sur ce blog, vous délecter (hahaha) de ce Japon vu par les yeux de votre serviteur(-euse), qui collectionne les kitkat japonais, est fan du Donjon de Naheulbeuk, écrit des histoires étranges, a un humour pourri et vénère Sa Muse.