Bienvenue !

Bienvenue sur "Kutsushita 10" (ou Chaussette 2010-2012).

Ce blog, ou archive, fait partie d'un réseau de blogs de voyage écrits par votre Seigneurie, Moua, j'ai nommé Vivi, passionnée par l'Asie et l'écriture. J'ai séparé mes voyages par années, autrement les blogs étaient trop longs et c'était fastidieux de s'y retrouver. Comme son nom l'indique, vous ne trouverez ici que mon cinquième voyage au Japon (ainsi que premier en Corée et à Taiwan), de juillet à novembre 2010, mon voyage de 2011 en Chine (avec quelques jours au Japon à la fin), et mon retour au Japon en 2012. Pour les autres, voyez les liens.

La page d'accueil et blog en cours, dont les posts sont archivés sur un nouveau blog à chaque nouvelle année, est :
http://ebikutsushita.blogspot.com/

Aide à la navigation : les posts sont classés du plus vieux au plus récent sur tous les blogs.

mercredi 30 juin 2010

enfin de retour !

29 juin

10h30
C'est divisé en deux "clans" à la porte A8 pour l'embarquement : les Japonais, et les autres. Et je sais pas pourquoi, mais je suis vers les Japonais (et j'étais assise en premier).

11h
Décollage. La "collation" servie dans l'avion est un truc bien dégueulasse : une grosse tranche de cervelas épaisse en sandwich dans du pain complet avec de la sauce tartare. Je suis assise à côté de deux petites vieilles Japonaises (adorables, d'ailleurs, qui ont passé tout le vol à me proposer des trucs (chewing-gum, bonbons, etc.), qui sont trop polies pour ne pas goûter... mais elles mangent pas ça longtemps. Moi j'ai fait simple, j'ai même pas ouvert le sachet.

13h50
Je SAVAIS que mon temps entre mes deux avions était trop court ! D'accord c'était une arrivée dans le terminal 1 et un départ depuis là aussi, je pensais que ça irait sans problème, mais c'est sans compter que l'aéroport de Francfort est pas petit et est particulièrement mal indiqué. J'ai donc failli rater mon vol. Là, je suis dedans... mais je viens d'arriver, et il était censé PARTIR à 13h35 ! Heureusement, il a attendu les pauvres hères venant de Genève... Mais sérieusement, les douaniers sont pas capables d'ouvrir plus de 4 guichets sur les 12 disponibles alors que c'est noir de monde et que la plupart des gens dans la file ont un vol pour lequel il y a déjà eu l'annonce "dernier appel, embarquement immédiat". Et après les douanes, merci la sécurité ! Ils ont fouillé absolument tout le monde sans exception, même ceux qui sonnaient pas, et c'était pas la simple fouille "levez les bras, bip, c'est bon, passez". Non, la nana a même regardé mes sous-vêtements ! Les gens sont quand même très cons.
Mais pour le côté positif, maintenant que j'ai 10h de vol devant moi...
Un A380 c'est la grande classe et ça me réconcilie avec l'avion en général. Sièges larges, beaucoup d'espace, lumineux, intérieur bleu clair et blanc, hublots géants. En plus, il fait pas froid. Les films sont biens, j'en ai en tout cas 6 à regarder. Faites le calcul... pas besoin de dormir.


Pendant le vol
La vieille Japonaise à côté de mon voisin m'a fait la causette pendant mille ans parce que je suis venue à son secours alors que le steward essayait de lui poser une question en anglais. J'ai fait l'interprète quand elle a dû remplir sa déclaration de douanes en fait. Résultat, elle m'a parlé de sa fille qui est prof en Allemagne... et je crois que c'est la première personne à s'arrêter à chaque phrase pour bien me demander si j'ai compris, au lieu de faire un monologue sous prétexte que j'ai dit quelques phrases basiques.
J'ai perturbé les steward et les hôtesses. Personne savait en quelle langue me parler... y a qu'à la fin qu'ils ont compris que allemand, anglais ou japonais c'était pareil(pour demander ce que je veux boire ou si je veux manger du poulet ou du boeuf, franchement, pas besoin d'un haut niveau...)

Au lieu de survoler la Sibérie, on a survolé les côtes. Magnifique, et très belle vue sur les fjords.

Après 5h de vol, le commandant nous a donné des news du Mondial (et ce, 3 fois pendant le vol).

30 juin

Arrivée
Il fait moins chaud que les dernières fois (mais il fait gris, mais ça c'est normal). Et je pensais pas être un jour heureuse que mes bagages soient toujours à Genève... J'avais prévu d'utiliser la livraison aéroport-hôtel de toute façon... je l'aurai gratuitement comme ça. L'hôtesse qui s'est occupée de mon cas était adorable, j'aurai tout demain soir directement à l'hôtel. En sortant de l'avion j'ai presque été soulagée de voir une hôtesse m'attendre avec un panneau à mon nom (ce qui signifie "problème de bagage", au cas où). Elles ont été 3 à m'indiquer exactement où je devais aller et ce que je devais faire. Ça me change de l'autre fois, où j'ai attendu mon bagage en vain et que j'ai finalement pu accoster une hôtesse qui parlait à peine anglais... celle qui m'a fait remplir les papiers le parlait parfaitement, et heureusement, sinon grosse galère en perspective !

Plus tard

Premier achat : une bouteille de vitamines au citron et du thé froid... et des mouchoirs parce que je sue à grosses gouttes.

Comme l'avion d'Ally n'arrive que cet après-midi, je vais dans un hôtel entre les deux terminaux pour me reposer et me doucher, et ensuite je retourne au terminal 1. Dans la navette, causette avec le chauffeur et un passager, qui voulaient savoir où j'allais. Ils ont été très étonnés de l'itinéraire très peu conventionnel, et clin d'œil à Nadia, ils m'ont demandé pourquoi j'allais pas au festival d'Aomori.

Il fait 25 degrés et pour une fois j'ai pas l'impression que les thermomètres ont été revus à la baisse. La température est parfaitement supportable.

Je retrouve Ally quand elle arrive, et on prend directement le Skyliner, direction Nippori. Et une fois à la station où se trouve l'hôtel, expérimentation de la gentillesse des Japonais. On s'est arrêtées 2 secondes le temps de voir si on était sorties par le bon endroit, puisque l'hôtel se trouve à 10 minutes de marche de la gare, et on se fait directement aborder par une Japonaise à l'anglais parfait, qui nous accompagne pour nous guider tout en causant. Excellente première impression pour Ally en tout cas !

Et là on est à l'hôtel, qui est très mignon malgré le quartier qui, de nuit, doit être un peu glauque. J'éditerai plus tard, on va à la recherche de nourriture.


Et la vue depuis ma chambre(j'ai beaucoup de chance !) :

Edit :

Trouvé un petit resto de ramen un peu paumé, avec l'aide d'une Ecossaise qui est au même hôtel(qui d'ailleurs ne sait même pas comment dire "merci" en japonais, ce que je trouve un peu gonflé quand on vient ici, surtout seule... elle pensait sûrement qu'elle aurait pas de problèmes avec l'anglais... et elle est végétarienne alors pour demander des plats sans viande elle va être franchement dans la merde si elle fait pas quelques efforts).

Enfin voilà, demain, Akihabara parce qu'Ally doit s'acheter un appareil photo, et Harajuku parce que c'est ma tradition d'y aller en premier.

Edit 2 :

Tremblement de terre à 19h26 très précisément. Emi, tu dois avoir raison, je dois les attirer XD Ils me souhaitent la bienvenue.

mardi 29 juin 2010

Jour J

Bon ben c'est très con, je suis venue à l'aéroport 3h avant pour tenter de réserver une place dans la rangée de devant et c'était déjà complet. Zut. Donc maintenant j'ai encore une heure et demi à attendre bêtement, avec un bretzel et une bouteille de thé froid. Vous saviez que le wifi gratuit de l'aéroport de Genève était pas en libre accès ? Il faut se faire envoyer un mot de passe par sms ! Et ceux qui ont pas pris leur téléphone, ils font comment, hein ? Et je vous le dis, à 4,80-. la bouteille de thé froid, on savoure.

Bon, à demain !

dimanche 27 juin 2010

présentation de mes coéquipières


Ma valise pèse 16 kg. Si je pouvais je rajouterais mes habits d'hiver dedans... mais je peux pas, elle est pleine à craquer. Aujourd'hui est mon dernier jour de travail, ça va être très, très long.

J'écrirai ici dès que je serai à l'hôtel mercredi.

Avec qui je pars, c'est la question que vous vous posez sûrement !

Techniquement je pars toute seule mais je serai rejointe par plusieurs personnes. Dès le jour de mon arrivée, je retrouverai Alisa, une américo-russe de 18 ans avec qui je partage deux passions : un manga, et le chanteur Gackt. J'ai rencontré cette fille sur Internet il y a presque quatre ans et après qu'elle soit venue en voyage scolaire à Paris en 2008 et qu'on s'y soit vues pour la première fois, elle a tout fait pour m'accompagner pendant un mois. J'ai tout préparé, elle a suivi.

Nadia par contre, est une amie de (très) longue date puisque nos mamans nous avaient inscrites au même cours de bébés nageurs quand on avait 6 mois. A force de m'entendre parler du Japon sans arrêt, j'ai fini par lui donner envie et elle me rejoindra pour 6 semaines après le départ d'Ally.