Bienvenue !

Bienvenue sur "Kutsushita 10" (ou Chaussette 2010-2012).

Ce blog, ou archive, fait partie d'un réseau de blogs de voyage écrits par votre Seigneurie, Moua, j'ai nommé Vivi, passionnée par l'Asie et l'écriture. J'ai séparé mes voyages par années, autrement les blogs étaient trop longs et c'était fastidieux de s'y retrouver. Comme son nom l'indique, vous ne trouverez ici que mon cinquième voyage au Japon (ainsi que premier en Corée et à Taiwan), de juillet à novembre 2010, mon voyage de 2011 en Chine (avec quelques jours au Japon à la fin), et mon retour au Japon en 2012. Pour les autres, voyez les liens.

La page d'accueil et blog en cours, dont les posts sont archivés sur un nouveau blog à chaque nouvelle année, est :
http://ebikutsushita.blogspot.com/

Aide à la navigation : les posts sont classés du plus vieux au plus récent sur tous les blogs.

jeudi 28 octobre 2010

Ouais mais non !

10h ce matin. On toque à ma porte. Moi je suis encore endormie et en plus avec des boules quiès, mais la personne insiste. Allons bon, il se trompe de chambre ou quoi ? Je finis par ouvrir avec ma couverture autour de moi quand j'entends qu'il a les clés et va ouvrir !! Et me trouver en slip dans mon lit ? ça va pas ?
Il s'agissait du manager et d'un inconnu (un vieux), qui venaient vérifier le détecteur de fumée de ma chambre. Apparemment, on a un fumeur dans l'établissement, et dès qu'ils le trouvent il sera foutu dehors sans remboursement de loyer. Pendant une heure je les ai entendus taper à toutes les portes. Ils ont trouvé sa chambre mais il était pas là. J'aimerais pas être lui quand il va revenir, les managers de J&F sont pas tendres si on respecte pas nos contrats. Mais bon, quel abruti aussi...

mercredi 27 octobre 2010

WC

Non ce n'est pas un post comme on en trouve sur tous les blogs de voyage au Japon : je ne vais pas parler des toilettes high-tech.

Pour une raison inconnue de moi-même, je suis à un étage sans femme. Ici, tout est soit mixte, soit "women only", il n'y a rien qui puisse être utilisé seulement par les hommes sans intrusion féminine. A mon étage, il n'y a que des mecs dans les chambres mais les toilettes sont mixtes. Le manager m'a dit que je pouvais utiliser celles de l'étage d'au-dessus si je voulais, parce que c'est un étage féminin (sur la porte il y a un énorme écriteau qui dit que si un mec est aperçu dans le couloir il sera immédiatement foutu dehors de la guesthouse). J'ai pas vraiment compris, mais c'est ce que j'ai fait sans me poser de question.

Et puis ce matin, par flemme de monter, j'ai ouvert la porte des toilettes mixtes de mon étage. HAHA j'ai compris maintenant ! Un mec, c'est sale. Ces toilettes sentent la pisse à plein nez, j'avais à peine ouvert que j'ai refermé et suis allée à l'étage. En plus, il y a des pissoirs alors j'imagine bien le moment gênant si un mec vient pisser et que j'ouvre la porte pour y aller aussi. Surtout que tous les mecs sont japonais(chez les filles y a deux chinoises) et donc timides, ça le traumatiserait.

Les WC japonais, c'est peut-être propre, mais il faudrait voir pour l'odeur aussi.

Sinon,

Je ne rentre pas le 14 janvier comme prévu mais le 26 novembre. Avec les taux de change, mon budget n'est plus suffisant. En effet, par rapport à ce que j'avais calculé et économisé, en changeant l'argent il me manque désormais plus de 2000 euros. Vous imaginez donc que c'était l'argent qui m'aurait permis de vivre encore un mois et demi ici...

mardi 26 octobre 2010

Porte !

J'ai jusqu'à présent été incapable d'ouvrir la porte d'entrée de l'extérieur toute seule, j'ai chaque fois dû sonner ou attendre que quelqu'un décide de sortir. Pourquoi ? Parce que le code que le manager m'a donné ne marche pas ! Je dois faire quelque chose de faux... Et le manager en question est absent jusqu'à jeudi donc je peux pas lui poser la question.

J'ai un voisin qui ronfle de 16h à minuit puis qui disparaît... étrange. 

Aujourd'hui j'ai goûté un truc super bon dont je ne me rappelle plus le nom, c'est un pain fourré au curry en gros (pas l'épice, le plat) mais il n'y en avait qu'un. Demain, je vais à 10h30 au magasin pour acheter tout ce qu'il y a, avant que les gens sortent du travail pour leur pause de midi. Non mais. Aah, retour au pays de la bouffe...

lundi 25 octobre 2010

Yargh X_X

 
Pour plusieurs raisons.

Je commence par la bonne chose qui m'est arrivée quand je me suis réveillée ce matin : 
Un mail de Gackt.
 Deux solutions :
1) Môssieur a lu mon mail en diagonale et a zappé mon "le 4 novembre c'est mon anniversaire" pour ne garder que la fin de la phrase
2) Môssieur s'est dit "de toute façon si je le lui souhaite pas maintenant je le ferai pas le jour J alors puisque je lui écris autant le dire"

 
(性徒会長 c'est l'un des surnoms de Gackt, pour les non-fans qui passent par là...samedi soir je lui avais envoyé la photo de moi en uniforme)

J'étais tellement dans les choux ce matin que recevoir ce mail m'a juste fait lever un sourcil. Cette nuit, j'avais rêvé qu'il m'écrivait en plus, alors quand je l'ai ouvert j'ai dû me dire que je savais que je l'avais reçu...
Mais en fait, puisque maintenant le nom qui accompagne son mail est 性徒会長 et plus Gackt, quand j'ai vu que j'avais reçu ça, j'ai pas réalisé que c'était lui avant de voir le sujet du message. ça a fait un choc moins gros que d'habitude. La joie est venue plus tard. Beaucoup plus tard. Maintenant en fait, parce qu'avant, j'avais trop de soucis pour y penser.

JUSTEMENT, ces soucis, parlons-en !

Commençons :  

Galère des transports

Pour le shinkansen, aucun problème. Départ à 10h37, arrivée à 13h21. J'ai été tentée de descendre à Okayama pour aller manger au resto indien, j'ai revu le karaoké nommé "Super Citrouille" qui est à côté de l'hôtel où on était restées avec Nadia et qui nous a fait rire tous les jours et je suis arrivée à Shin-Osaka sans encombres, après 622 km parcourus (j'aime le shinkansen).
Depuis Shin-Osaka, je dois me rendre à Kireuriwari. C'est super loin. Premièrement, je dois aller à la station de Osaka et pour ça, je dois prendre un train pour un arrêt. C'est la première fois que j'utilise le train et pas le métro dans cette ville et je suis complètement paumée ! C'est jamais indiqué "Osaka" nulle part et les employés de la gare ont tous disparu. J'ai dû traîner 20 minutes sur les quais avant de trouver un type qui pouvait me renseigner. Ouf.

De Osaka, je dois aller à Tennoji et prendre un autre train. Facile cette fois. Plusieurs arrêts plus loin, me voici encore dans une gare labyrinthique et en plus je dois trouver l'entrée de la bouche de métro pour la ligne Tanimachi X_X il y a des travaux, alors les panneaux sont mis n'importe comment et surtout, c'est même pas écrit en lettres romaines. Alors les deux alphabets, hiragana et katakana c'est bon, je les sais, mais les kanji il faut pas m'en demander trop non plus ! J'en sais déjà assez, faut y aller mollo avec mon cerveau qui a dû en mémoriser environ 500 depuis juillet (attention, je sais comment ils se prononcent donc c'est pratique pour le nom des lieux, mais je sais pas ce qu'ils veulent dire dans 70% des cas !). Donc c'est bien beau de savoir les hiragana, mais comme ils servent à faire les terminaisons des mots, les conjonctions de coordinations et ce genre de trucs, ça aide pas forcément des masses pour lire un panneau ! 

Une fois dans mon métro, je respire enfin. Depuis la station de Kireuriwari, c'est facile de trouver la guesthouse.

Heureusement que j'ai fait envoyer ma valise parce que si j'avais dû faire tout ça en la traînant derrière moi j'aurais pété un plomb.

l'argent

Hier à l'aéroport j'ai retiré 50'000 yen. J'ai voulu retirer plus mais il me mettait "carte non valide" alors bon, le distributeur devait être vide. Il faut savoir qu'on ne peut pas retirer dans tous les distributeurs (ATM pour simplifier) avec les cartes non-japonaises (et méfiez-vous si vous venez, la Mastercard est encore moins bien acceptée que la Visa, et je parle même pas de la TravelCash qui est totalement inutile ici) et de plus, beaucoup d'ATM sont juste en japonais et quand il s'agit d'argent, je refuse de ne pas tout comprendre à ce que je lis. La valeur sûre, c'est les ATM des magasins Seven Eleven. 50'000 yen, ça part vite.Dans mes économies restantes du budget de cet été, j'avais 30'000. J'avais prévu de retirer le reste, j'allais pas me balader tout l'été avec le budget total de mon séjour sur moi ! 
Alors, avec 80'000 yen, on ne va pas loin surtout quand on doit payer notre logement pour 1 mois(51'000), sa caution (20'000), ainsi que le shinkansen (15'000 aaaarrrrgh T_T) et l'hôtel d'hier (ce que j'ai acheté au Yodobashi je l'ai pas payé en cash). Imaginez donc qu'en arrivant à la guesthouse aujourd'hui, j'avais même pas assez pour tout régler tout de suite(ils ne prennent pas les cartes). Il a donc fallu que je trouve un Seven Eleven après avoir monté mes affaires dans ma chambre, heureusement que le manager m'a laissée aller chercher l'argent sans broncher ! Il m'a même imprimé un plan. 20 minutes pour y aller ! X_X J'ai cru que j'avais choisi le plus proche mais c'était pas le cas. Enfin, j'ai retiré le montant maximum pour une journée, je retirerai petit à petit pour les mois qui suivent. Je respire ! 

Voilà, beaucoup de sueur, sous la pluie.

Maintenant passons à autre chose.

- Dans la gare de Hakata à Fukuoka il y a un petit magasin qui s'appelle "Il Forno Del MIGNON". Pourquoi ai-je ri ? Parce que le mignon, c'est mon tit Yuu, mon adorable petit machin tout blanc à trois pattes qui est sagement resté à la maison. Tout le monde l'appelle le mignon.
 
Voilà, ça c'est Yuu. Maintenant vous comprenez.

- A l'aéroport de Séoul, avant d'embarquer, j'ai failli oublier, un vieux japonais a profité qu'un type (qu'il connaissait pas !) soit endormi pour aller lui enfoncer un mouchoir au fond du nez !!! J'adore les vieux.

- Ma guesthouse est un mélange entre celle de Warabi et celle de Shiki. Je l'aime déjà.
Voilà ma chambre :

 
- Kireuriwari, mon quartier (ou ma ville ? Je sais jamais comment considérer les noms des lieux...), est de loin le meilleur endroit pour rester sur du long terme, comparé aux autres lieux où j'ai passé plus d'une semaine. Il y a tout à deux pas, sur les rues principales (qui sont très, très longues) c'est que des boutiques et des restaurants, avec un centre commercial et un gros supermarché tout près. 

Alors bon, c'est vrai que c'est vraiment loin de Osaka (même si je suis sûre qu'il y a beaucoup plus simple et court que ce que j'ai fait aujourd'hui) mais j'ai même pas besoin de quitter le quartier pour aller faire du shopping et que ce soit intéressant.

En plus, y a du franponais. Et y a ça :


dimanche 24 octobre 2010

Fukuoka

Me voilààà !

C'était comme de rentrer chez moi en plus réjouissant, avec tout qui est familier même si je suis jamais venue à Fukuoka avant. Tout d'abord : je n'étais pas en business. Snif. Ensuite, l'arrivée s'est très bien passée, j'ai eu affaire à un officier de l'immigration très gentil qui a beaucoup ri parce qu'il arrivait pas à lire l'adresse que j'avais écrite pour mon logement, mais il a été satisfait quand je lui ai donné celle où je reste ce soir (Toyoko Inn, pour ne pas changer).Ni lui ni le douanier ne m'ont posé de questions, ils ont juste eu la même remarque tous les deux :  "O_O Deux mois toute seule ?? ça va aller ?" Je serai pas touuuut à fait toute seule non plus, mais c'était marrant. J'aime les petits aéroports.

Le chauffeur de taxi jusqu'à l'hôtel était super sympa aussi et heureusement que je sais lire (un peu) maintenant, parce que c'est moi qui ai dû lui indiquer où était mon hôtel sur la carte de la ville parce qu'il le trouvait pas.

Puis, à l'hôtel, voilà que je réalise, après avoir vidé mes sacs sur mon lit et tout retourné dans ma valise, que... j'ai oublié mon adaptateur en Corée ! ARRRRGH ! Un adaptateur qui était un souvenir en plus, Alejandra, une copine de l'international study institute, me l'avait acheté en juillet 2007 SNIF ! (En Corée c'est les mêmes prises qu'en France donc j'en avais pas besoin et il a dû tomber sous mon lit...(oui j'ai un adaptateur France-Suisse en plus. Les adaptateurs Suisse-Japon n'ont que deux trous et la moitié des prises suisses ont trois fiches. Haha.))

Bienvenue au Japon.

samedi 23 octobre 2010

En attendant l'avion... partie 2

Je me suis rendue en taxi à l'aéroport... les taxis spéciaux pour y aller sont vraiment trop classes, ils sont faits pour les stars et ça se voit ! La voiture noire gigantesque, vitres teintées, les sièges hyper larges, hyper mous, en cuir... 45 minutes de route c'était beaucoup trop court.
Maintenant suspens j'ai de nouveau un billet d'avion intitulé Zone A, comme celui pour venir en Corée, et je prends la même compagnie... vais-je me retrouver en business de nouveau ? Vous le saurez ce soir quand je serai à Fukuoka.

J'ai eu une petite frayeur due à un officier de l'immigration qui n'a pas bien fait son travail quand je suis arrivée il y a 10 jours. En effet, il a noté à la main la date à laquelle mon permis de séjour expirait... et il s'est trompé d'année. Il a mis 14 janvier 2010. Et moi, j'avais pas vu évidemment, alors aujourd'hui quand je suis arrivée au check in et que le type a regardé mon passeport, il a eu l'air très surpris et m'a fait, "Euh, vous savez que vous avez le droit de rester seulement 90 jours ici ?"
... évidemment, aller lui dire que c'était la faute de l'officier de l'immigration c'était un peu tendu. J'ai eu très peur qu'on me bannisse de la Corée quand j'ai passé la douane, mais apparemment l'officier a même pas regardé la date, il a juste tamponné le "departed from Incheon Airport" et m'a rendu mon passeport. OUF !

Je sens venir l'interrogatoire sans fin quand j'arriverai au Japon... Courage. J'ai rien à cacher, je serai honnête, j'ai mon billet de retour, mes adresses de logement... Argh j'ai peur !! Pourtant je suis parfaitement en règle. Mais si je tombe sur un con comme le 30 juin, ça va durer longtemps.

vendredi 22 octobre 2010

Séoul TOWAAAAAA~

Ce soir je me suis aventurée très loin de mon auberge pour la première fois. Je suis allée avec X (je me rappelle toujours pas de ton nom, si tu passes par là fais-moi signe !) jusqu'à la tour de Séoul.

 
Sur le chemin on a demandé comment s'y rendre, la tour se trouvant sur une montagne il faut prendre le funiculaire puis une télécabine. On nous a dit que c'était très loin d'où on était alors qu'il fallait prendre un taxi, mais on s'est pas laissées impressionner ! Les coréens sont des flemmards, en moins d'un quart d'heure on était au pied du funiculaire.

 Là-haut, c'est le Japon. ça parle japonais dans tous les coins, ça m'a rappelé que j'ai hâte d'y retourner dimanche.
 
C'est aussi très romantique apparemment, tous les couples viennent ici !


Le mur lumineux que vous voyez en fond, en bleu, c'est de l'eau.

 
Il y a pas mal d'animation là autour et le cadre est sympa.

 
Quand on est montées il y avait 8 personnes à tout péter avec nous, et en redescendant on a vu une file impressionnante le long des escaliers... On est arrivées au bon moment, juste avant la foule.
En bas du funiculaire j'ai abordé un groupe de Japonaises pour leur demander si elles pouvaient faire une photo de nous. C'était bizarre parce qu'elles avaient pas l'air extrêmement surprises que je parle dans leur langue.

Un mot sur le métro de Séoul : que tous ceux qui disent que celui de Tokyo est compliqué (personnellement je le trouve simple) viennent faire un tour ici. Et ensuite, dites-moi ce que vous en pensez. C'est infernal, sérieusement j'ai cru qu'on en sortirait jamais.

Et un mot sur ma valise : ce matin je l'ai refaite dans le but qu'elle ne pèse pas trop lourd dimanche parce qu'en quittant Taipei elle pesait 23 kilos. J'ai transféré des trucs dans mon bagage à main.
Et voilà que dans le métro, dans un petit magasin (le métro ici c'est des galeries de boutiques), je trouve ma série préférée, le coffret intégral, pour un prix ridicule(en francs suisses, 85 frs environ... pour 9 DVD, et le coffret était encore sous cellophane et authentique, pas une stupide contrefaçon. Ha, et c'est sous-titré, sinon je l'aurais pas pris). J'avais hésité à l'acheter sur le Net il y a une semaine... à 200 euros. HAHA.
Enfin bref, 9 DVD ça pèse lourd ! X_X Je fais commeeeent ?

 
Aaaah... suis contente.
(Oui c'est Hana Yori Dango version coréenne, pour les intrigués. Et la version japonaise est, à mon avis, mille fois moins bien).

Edit : ça, ça fait trop bizarre. Je suis en train de regarder un des épisodes, et ça fait longtemps que j'avais pas vu cette série... ben, voilà Jandi et Junpyo à la Séoul Tower, et dans la télécabine... c'est très étrange de s'être trouvé là il y a quelques heures à peine.

mercredi 20 octobre 2010

Il pleut... encore.

Il pleut et les thaïlandais de la chambre d'à côté ont décidé que parler très fort à 4h du matin c'était une bonne idée. Enfin bref.
J'ai socialisé, mais je ne sais plus son nom, avec une française très gentille qui est aussi toute seule.
Et aujourd'hui, je vais passer ma journée à attendre un colis du Japon.
Edit : il est arrivé ! Avec mes tickets et mon uniforme !

 
Bon, quelques ajustements à faire, là c'était le premier essai. Et en fait je ressemble à une hôtesse de l'air et pas à une lycéenne je trouve. Le blazer est parfaitement ajusté, la chemise trop petite au niveau de la poitrine (pourquoi ça ne m'étonne pas ?) donc je vais la renvoyer et en acheter une en magasin, et la jupe mérite amplement son prix(le blazer aussi), il y a même une taille réglable. Par contre, j'ai pris toutes les plus grandes tailles disponibles, ça fait mal. 

dimanche 17 octobre 2010

Ha les RATS !!!

 
Je passerai sur l'inutilité totale d'emballer chaque biscuit séparément, avec la France et le Japon je suis blasée. Par contre, je venais tout juste d'ouvrir la boîte au moment de la photo, je n'avais pas encore mangé un seul biscuit (délicieux d'ailleurs). Y a pas comme un problème ? Ils avaient du carton en trop ou quoi ? Au Japon, même les boîtes de pocky à la banane ne me choquent pas autant et pourtant elles sont très vides.

Autre chose, qui me fait me sentir vieille : vous voyez, en général sur les paquets de biscuits style Mère Poulard ou autre, vous avez l'Histoire du Biscuit sur le paquet et c'est en général "Depuis 1880, blablabla". Ouais, ben là, lisez bien ! "Since 1983". Comme si c'était il y a un âge, avec la nana en costume traditionnel et le truc en noir et blanc. Mais argh !

vendredi 15 octobre 2010

WAAAAH !

 

J'ai pas commandé mon uniforme pour rien !
Sur 6 tickets de concert commandés, j'en ai eu... 5 !!! C'est la première fois que j'ai autant de chance ! (je rappelle que c'est un système de loterie) Enfin, techniquement j'en ai eu 7 parce que pour deux soirs j'en avais commandé un supplémentaire.
Mon anniversaire sera donc sous le thème "Gackt".

Mes tickets :
3.11 Nagoya, rang 56
6.11 Kobe, rang 50
7.11 Kobe, rang 32
12.11 Chiba, 2e étage
EDIT : 13.11 Chiba, place non connue... bah oui, finalement, j'ai tout ^_^
14.11 Chiba, 2e étage

Voilà, j'ai des places merdiques et en plus j'ai laissé mes jumelles chez Sabrina, mais je les AI ! <3



jeudi 14 octobre 2010

Kiwi & Strawberry

Gentillesse coréenne, ça commence déjà maintenant !

Je sors ce matin (avec un pantalon, un pull et une veste, j'ai un joli choc thermique entre Taiwan et ici) dans le but de découvrir mon quartier. Entre deux "francéens" (équivalent du franponais), je m'arrête dans un café pour commander un jus de fruit. Le serveur met les fraises dans le mixer puis me dit, tout désolé, que ça marche pas parce que les fraises sortent du congélateur, mais qu'il peut me proposer du jus de kiwi à la place. Pas de problème, je prends. Je m'installe en buvant mes kiwis pressés (c'est vraiment super bon !) et quand je retourne rendre le verre, le type me fait un grand sourire et me dit "ça a marché finalement !" et il m'offre le verre de jus de fraises !





Je me suis dit ensuite que j'arriverais pas forcément à trouver quelqu'un qui parle anglais donc autant profiter : je suis un peu paumée en plus et je cherche le seven eleven pour aller acheter mon repas. Le type abandonne son restaurant (on était tous seuls) pour m'y accompagner ! Et pourtant j'avais un plan avec moi, mais je savais juste pas où on était.
Séance de francéen. Et c'est que dans une seule rue.




Au seven eleven ensuite, la vendeuse avait sa fille avec elle et elle lui disait "dis bonjour à grande soeur !" sans arrêt jusqu'à ce que la petite me fasse coucou, ensuite la vendeuse m'a dit quel âge elle avait (2 ans).

Maintenant, vous vous demandez sûrement comment j'ai compris ce qu'elle disait (et je ne vous cache pas que je me pose aussi la question).

Il faut croire que les dramas débiles et les films d'horreur coréens dont je me gave m'ont quand même appris quelque chose d'utile... j'en suis très étonnée moi-même.




Posons le pied en terre coréenne

Séoul me voilà !!!

Je suis fatiguée, j'ai faim, mais je suis contente.

Quand on arrive en Corée, c'est surprenant d'être accueilli par les drapeaux du Nord et du Sud ensemble sur un écran... vous êtes en guerre tous les deux, vous vous rappelez ?

Les Coréens sont souriants, gentils, serviables, aussi chaleureux et joyeux que les Taiwanais mais aussi polis que les Japonais. Les Coréennes sont très belles et elles marchent pas avec les genoux en dedans, les Coréens... je préfère nettement les Japonais. Je sais pas, quelque chose au niveau des yeux qui me dérange un peu... à part Kim Jae-Wook, je n'ai pas de "crush" sur un mec coréen.

Mon logement se trouve dans le quartier le plus animé de tout le pays, là aussi où il y a le plus de restaurants : Hong-ik, près de l'université du même nom.

Stay Korea, c'est deux maisons à 10 minutes l'une de l'autre. Il y a peu de chambres, c'est très pension familiale comme ambiance. Un salon avec écran géant, une cuisine, deux salles de bains, une machine à laver (ils font notre lessive pour nous !!), une bibliothèque avec des dizaines de livres en français, anglais, coréen etc. (dont "Chronique Japonaise" de N. Bouvier, n'est-ce pas Nadia !). La propriétaire parle français, ayant vécu 15 ans à Paris, et elle est vraiment super gentille. Ancien mannequin, elle est vraiment très jolie et je ne me pose donc pas de question quant au nombre de touristes masculins qui connaissent cette adresse !




C'est joli tout plein.

HA et puis j'ai failli oublier.


 

J'ai été surclassée dans l'avion ! La classe business c'est vraiment trop trop bien. Je savais pas du tout et puis quand je suis arrivée dans l'avion l'hôtesse m'a amenée à mon siège, j'ai rien compris.

Dans le bus la fille à côté de moi regardait le début de la deuxième saison de Hakuouki, l'un de mes animes préférés... je savais même pas que la saison avait commencé ! \^V^/ yay !

Et le taxi pour l'aéroport, à Taipei, je soupçonne le chauffeur de s'être trompé de prix... ça aurait dû me coûter entre 1300 et 1800 NT$ selon le site de l'aéroport et selon l'une des filles qui s'occupe de l'auberge, et ça m'a coût 600 NT$. O_o Tant mieux, mais c'est tout à fait illogique.

mercredi 13 octobre 2010

En attendant l'avion...

Vive les wifi non protégés qui traînent un peu partout.

Me voici, il me reste 30 minutes d'attente pour mon avion. Pas eu de problèmes pour me réveiller ce matin, bien qu'en tout j'ai dû dormir 3 heures cette nuit. J'avais pourtant prévu de me coucher tôt mais vers minuit je suis sortie avec Maryl pour aller acheter à manger et ensuite je l'ai aidée à mieux connaître la plateforme sur laquelle elle a hébergé son blog, puisque j'utilisais celle-là la semaine passée encore.

 
Voilà où on est allées chercher notre repas. On choisit ce qu'on veut et ensuite ils font frire le tout. 

Voici ma vue en ce moment.

 
Un Gundam géant tout près.

 

J'aime bien cet aéroport, après les douanes il n'y a pas que des boutiques de luxe. Je viens d'aller manger une pizza (mini mini) dans un restaurant dans lequel ils passaient de la musique atroce, fanfare avec chanteur allemand façon fête de la bière.

Bon. Je n'ai plus beaucoup de batterie, donc je vais vous laisser, en plus mon vol va pas tarder. A ce soir !

Préparations

Grosse panique !
Ce matin, j'ai pas entendu mon réveil... si demain je l'entends pas, je fais quoi ? J'ai un avion à prendre ! Alors voilà, j'en ai installé un sur le PC et je vais donc l'enclencher avec mon réveil normal... X_X peur.

Petite découverte aujourd'hui avec une question : qui m'a ajoutée dans cette liste sur wikipédia ?Qui que ce soit, merci O(≧∇≦)O


Edit : je suis contente parce que Ally revient au Japon en janvier avec un programme de son université. Je la reverrai donc en tout cas le 12. D'ailleurs, chose dont je n'avais pas parlé : en juillet quand on était ensemble à Kagoshima, on a décidé que se faire momifier après notre mort c'était une excellente idée. Je ne me rappelle absolument pas de comment on est arrivées à avoir cette conversation mais voilà : on se fera momifier et cacher sur la colline de Shiroyama, en face du volcan.

lundi 11 octobre 2010

Aaargh !

J'ai goûté les nouilles instantanées au boeuf. Si je les avais découvertes avant, j'en aurais mangé tous les jours. C'EST TELLEMENT BON !!!

Vous savez quand vous grillez de la viande avec beaucoup de beurre et des oignons et qu'il y a des petits morceaux presque carbonisés mais pas tout à fait, avec ce petit goût salé ? Bah la sauce de ces nouilles c'était exactement ça. Ce truc qui fait qu'on prend un bout de pain pour saucer dans la casserole après le repas...

Demain, je fonce au magasin, j'en achète 4 boîtes et je mange ça toute la journée(c'est des petites portions).

Et ce soir je me suis dit que j'allais me coucher tôt pour éviter de me réveiller à 14h demain comme tous les jours précédents (je suis malheureusement décalée sur VOTRE horaire, chers amis en Europe), donc j'attendais qu'il soit minuit pour aller prendre ma douche et ensuite aller au lit. HAHA. Et c'est ce soir que les gens décident de tous se doucher en même temps, pour la première fois depuis mon arrivée les trois cabines sont prises. Bon, ben on va se coucher un peu plus tard quoi...

vendredi 8 octobre 2010

Blogger

En ce vendredi 8 octobre et ce après avoir, encore une fois, regretté que Wordpress n'ait pas plus de fonctionnalités, mon blog a changé d'adresse. Et vous y avez vu que du feu, grâce à la redirection d'adresse. Si vous voulez changer vos liens, libre à vous, mais cette redirection va fonctionner tout le temps.

Après 2 ans et demi sur Wordpress, me voici sur Blogger et je crois que je préfère cette plateforme. Au moindre problème, merci de me le dire :)

J'ai dû importer tous les articles un à un, tous les tags et les commentaires... j'y ai passé la nuit et une partie de la journée, j'ai arrêté d'importer les commentaires après les posts de Kyoto, parce que je commençais à en avoir marre.

jeudi 7 octobre 2010

Incroyable gentillesse... le retour.

Au Japon, les gens sont gentils. Ou, comme certains diraient, ils sont juste polis et serviables, ce qui donne une impression de gentillesse. Mon impression personnelle est loin de ça. Je n'aimerais pas autant ce pays si, jusqu'à présent, le 95% des gens que j'ai rencontrés n'avaient pas été d'une gentillesse stupéfiante. Parmi le 5% restant, il y a notamment cet abruti de patron de resto à Takayama. C'est à double tranchant : si vous-mêmes êtes souriants, de bonne humeur etc, ils seront adorables. Mais c'est peut-être mon expérience à moi seule, parce que je suis toujours agréable avec ceux que j'aborde ou qui m'abordent, que je suis une fille et que je suis suisse. En voyageant avec Ally, j'ai bien vu la différence dans la façon dont on nous parlait dès le moment où on connaissait notre nationalité.

A Taiwan, les gens sont gentils aussi. Ils n'ont pas cette culture du service impeccable comme au Japon, je les sens aussi plus stressés, mais ils ont toujours le sourire aux lèvres et, n'étant pas discrets comme les japonais, les rues sont pleines de rires. Ils sont moins polis et s'en fichent des étrangers. Un vieux au marché nocturne nous a dit que Taipei était assez cosmopolite, ce qui explique le manque de curiosité. Je parle uniquement pour Taipei puisque je ne suis pas allée ailleurs (détail intéressant : il a dit que la majorité des "étrangers" qui venaient vivre ici étaient les chinois fuyant leur gouvernement). Ici, on ne va pas venir vous aborder quand vous avez l'air perdu avec votre carte dans les mains, contrairement au Japon. Il faut aller vers les gens, mais ils vont aider sans problème et très souvent en anglais.

Et pourquoi ce post ?

Parce que mon étape suivante, la Corée du Sud, vient de me délivrer un exemple de gentillesse surprenant alors que je n'y ai pas encore mis les pieds.

J'ai commencé par réserver mon auberge il y a trois semaines de cela. Elle avait l'air parfaite, bien placée surtout. Puis, avant-hier j'ai cherché des avis de voyageurs. La première chose qui m'avait refroidie c'est qu'il n'y avait plus de chambre simple, mais j'ai accepté le dortoir féminin en me disant, ça me fera des économies. Parmi les avis, rien de franchement négatif, ça tournait autour d'une moyenne de 75% de contentement. Mais j'ai tout de même jeté un œil aux 25% restants. Pas de catastrophe. Puis, je suis tombée sur un blog vraiment super. Le type ayant fait le tour du monde et logé dans des endroits franchement pas toujours agréables, le fait qu'il ait décidé de changer de logement après une seule nuit m'a fait annuler immédiatement ma réservation. Il parle du gros problème des moustiques et descend la propreté à 55% de satisfaction. Vu ses antécédents... j'étais un peu inquiète. J'ai fouillé son blog jusqu'à trouver où il a logé ensuite et je dois le remercier. J'y suis pas encore mais je sais déjà que je vais être contente et il a recommandé le truc, vidéo à l'appui.

J'ai réservé une chambre à StayKorea, une "pension" tenue par un couple coréen. J'ai reçu rapidement un email en français qui m'informait de l'indisponibilité des chambres mais que si je voulais, je pouvais prendre une double toute seule, qu'ils me feraient un prix. La simple coûte 35000 won ; la double 50000. Ils me font la double à 40000. C'est pas pour 5000 won que je vais chipoter, je suis très contente.

Voilà, même pas arrivée j'ai déjà un aperçu. Je sens que je vais aimer Séoul.

Edit :

Il y a trois ans jour pour jour...

mercredi 6 octobre 2010

T

J'ai un début d'angine, heureusement que j'ai tout ce qu'il faut avec moi. Les températures baissent, j'ai besoin de l'air conditionné que pendant la nuit parce que je dors mieux s'il fait froid.

Aujourd'hui j'ai acheté du sucre parce que j'en ai marre de boire du thé noir sans rien, c'est pas bon.

Et cette nuit dans la cabine des WC, il y avait un gros cafard que j'ai pas vu tout de suite. C'est seulement le quatrième que je vois dans ma vie, bah c'est toujours autant répugnant. Berkberkberk.

mardi 5 octobre 2010

Mignon mignon bisou bisou

Le salon de l'auberge, ce soir, a le malheur d'être envahi de musique francophone. Parce que les deux français ont décidé de régaler le peu de personnes qui ne sont pas sorties ce soir, avec plusieurs chansons terrifiantes dont, à fond sur le PC :

http://www.youtube.com/watch?v=5S0hvFuXmHI

samedi 2 octobre 2010

Shilin

Shilin est le lieu où se tient tous les soirs le plus grand marché nocturne de Taipei. Il y a rien que 539 stands de nourriture, et une quantité considérable de stands de vêtements, jeux de tirs ou de balle, bijoux, sacs...

C'est donc par 30°C qu'on s'y est rendues, Adriana et moi, accompagnées d'un mec dont je ne me rappelle pas le nom(ça va me revenir). J'ai trouvé qu'il faisait un peu frisquet au début, je me demande quelle température il faisait les autres jours en fait.

On a mangé un steak à la sauce aux champignons avec de l'œuf et des pâtes - franchement pas le meilleur steak que j'aie mangé dans ma vie. C'était mangeable, mais je reprendrais pas ça. Pour le prix je crois pas pouvoir me plaindre par contre.

Adriana choisit sa première boisson :





œufs de grenouille... berk.



(me demandez pas pourquoi c'est écrit en japonais sur le stand de la photo qui suit, j'en ai pas la moindre idée (pour ceux qui savent pas, le signe の (le petit arrondi tout simple si votre ordi n'affiche pas les caractères) est un signe de l'un des alphabets syllabique japonais) :




Par la suite on s'est retrouvées entre filles pour se balader tranquillement et regarder un peu les vêtements. On a trouvé des machines à purikura (c'est japonais : des petites photos prises dans des machines partout au Japon, style photomaton mais bien plus développé et où on peut trafiquer la photo sur un écran avant de l’imprimer sur une feuille autocollante). Voilà, je pensais pas en trouver ailleurs qu'au Japon...

Et il fallait qu'en plus, sur l'une des machines, il y ait un mot absolument ridicule :


Ok, c'est peut-être Cacao. Mais avouez que vous avez pas lu ça en premier.


Au début on n'a pas compris comment c'était censé fonctionner parce que les machines étant importées directement du Japon - avec donc tout en japonais dessus, le système compris, donc les taiwanais doivent s'arracher les cheveux devant l'écran, un peu comme moi avant cette année quand je comprenais pas autant que maintenant - c'est en yen qu'il aurait fallu payer ! On a dû aller échanger nos NT$ contre des jetons qui remplacent les pièces de 100 yen.




Adriana avec notre délicieux dessert - fraises enrobées de sirop pour moi, tomates cerises pour elle.


Et pour finir en beauté, jus de citron et de kumquat bien frais (sans glaçons qui prennent la moitié du verre, le gobelet était simplement au frigo), pour 20 NT$. Ce qui correspond à 60 centimes suisses. Z'avez vu la taille du gobelet ?




Sur ce, retour à l'auberge vers 22h30. J'ai préféré le marché de Hwahsi Jie d'hier, moins de monde.


P. S : Chaque fois que je croise Yu(u?)suke, le japonais, dans le couloir, il veut absolument que je parle en japonais avec ses amis au téléphone. C'est déjà la deuxième fois en trois jours. Si je l'entends causer, la prochaine fois, je reste dans ma chambre :P