Bienvenue !

Bienvenue sur "Kutsushita 10" (ou Chaussette 2010-2012).

Ce blog, ou archive, fait partie d'un réseau de blogs de voyage écrits par votre Seigneurie, Moua, j'ai nommé Vivi, passionnée par l'Asie et l'écriture. J'ai séparé mes voyages par années, autrement les blogs étaient trop longs et c'était fastidieux de s'y retrouver. Comme son nom l'indique, vous ne trouverez ici que mon cinquième voyage au Japon (ainsi que premier en Corée et à Taiwan), de juillet à novembre 2010, mon voyage de 2011 en Chine (avec quelques jours au Japon à la fin), et mon retour au Japon en 2012. Pour les autres, voyez les liens.

La page d'accueil et blog en cours, dont les posts sont archivés sur un nouveau blog à chaque nouvelle année, est :
http://ebikutsushita.blogspot.com/

Aide à la navigation : les posts sont classés du plus vieux au plus récent sur tous les blogs.

dimanche 15 juillet 2012

*I iz dead*

Pas beaucoup de news ici n'est-ce pas ? J'ai déjà expliqué pourquoi je ne postais pas souvent, alors voilà. Par contre aujourd'hui, un post est nécessaire, même s'il sera incomplet. La première partie a été rédigée cet après-midi :

Excusez-moi pendant que je hurle comme une fangirl enragée (non ce n'est pas un pléonasme). Et que je noie mon stress dans un coca.
J'écris ces lignes depuis la loge A de la livehouse Shinjuku BLAZE. J'ai un CREW PASS scotché à ma jupe... je vous raconte :
Je fais partie d'une équipe promo amateur, une Street Team, pour le groupe de rock américo-japonais "fade", (cliquez pour écouter une chanson sur youtube) dont fait partie Jon Underdown. Petit rafraîchissement de mémoire : il a été le second vocaliste du groupe YFCz, le "side-project" de GACKT, depuis juin 2011 jusqu'à juillet 2012. Bref comme j'allais au concert aujourd'hui, ma coéquipière de la Street Team francophone a tenté de m'obtenir une interview depuis deux mois environ. Pas de nouvelles. C'était foutu, c'était sûr. Jusqu'à littéralement la dernière minute ! Je m'apprêtais à aller retrouver des amies à Harajuku (ouais, un samedi, je suis folle, je sais) quand soudain, j'ai vérifié mon compte Twitter et ai vu ma coéquipière en mode grosse panique. Raison ? Interview : 16h20. OH CRAP comme je dis sans arrêt ces jours. Pas prête, stressée, questions à peine revues... Ils paniquaient tous parce que je dormais encore (il était presque midi... hum) et que j'ai pas de téléphone.
C'est donc armée d'un calepin et de mon appareil photo, utilisé pour enregistrer le son, que je suis allée passer une heure à Harajuku tout de même et que j'ai ensuite filé très vite à Shinjuku. J'ai été en retard de 5 ou 10 minutes mais ils m'ont fait patienter devant la porte de toute façon. Tout le monde me regardait, surtout quand je suis passée sous la barrière et ait reçu mon "Crew Pass".

On m'a fait asseoir dans une loge, on m'a offert du coca. Tout le monde (manager, maquilleur, producteur) m'a donné une carte de visite, ils étaient tous très sympas.

(écrit une fois de retour) :
Noriyuki, le bassiste (qui est tellement canon en vrai, par rapport aux photos) est entré dans la pièce et il est resté plus de 30 minutes avec moi à parler, il m'a mise à l'aise parce que jusque là j'étais pas très tranquille. Il m'a dit qu'avec le pass je pouvais aller partout dans les loges mais j'ai pas osé. Jon est ensuite venu me saluer. Super sympa. Puis Kansei, l'un des guitaristes, est entré pour se maquiller. Après environ une heure supplémentaire j'ai pu aller faire mon interview, que vous pourrez retrouver sur fade-france.com en temps voulu, puis assister au spectacle - ils m'ont donné le choix : je pouvais le regarder depuis les coulisses ou dans la salle. Euh, non, c'est mieux dans la salle mais merci...
Le concert fera l'objet d'un article sur le site également.
J'ai retrouvé mes amies à la fin, on a fait la queue pour les dédicaces, j'ai eu droit à des tas de mercis de la part des musiciens et même le manager est venu me retrouver après, dehors, pour me remercier. Non mais euh, c'est moi qui vous remercie...

J'ai rencontré le responsable marketing de Nissan pendant le concert, il était à côté de moi. Il parle français, on a pas mal discuté parce qu'il aime les mêmes groupes que moi (dont Eluveitie, c'est le premier qu'il a cité en apprenant d'où je venais), et il a réussi, je sais pas comment, à me retrouver une heure après dans la gare de Shinjuku.

Enfin voilà, une super soirée qui s'est terminée à 3h parce que je suis allée manger avec Sab... et je devais me lever ce matin. Restez dans le coin, un autre post arrivera d'ici quelques heures pour expliquer la raison du réveil matinal.
Bonus en attendant l'interview.

1 commentaire: